Le vide intersidéral de la muerte

Pour tous ceux qui ressentent le vide intersidéral dans le thorax

Merci à Alex et Guillaume pour l’inspiration !

videintersideral_page1

videintersideral_page2

videintersideral_page3

videintersideral_page4

videintersideral_page5

videintersideral_page6

videintersideral_page7

videintersideral_page8

videintersideral_page9

videintersideral_page10

videintersideral_page11

videintersideral_page12

videintersideral_page13

videintersideral_page14

videintersideral_page15

videintersideral_page16

videintersideral_page17

videintersideral_page18

 

Ce contenu a été publié dans Etats d'esprit, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Le vide intersidéral de la muerte

  1. cathy dit :

    Extra ! Tu décris tellement bien à la fois cette sensation de vide, et le détail des trucs à faire pour se nourrir, nourrir ses valeurs ! ça m’a beaucoup fait rire 🙂 ça fait un moment que je dois la faire cette liste! c’est le moment je crois 🙂 Merci Emilie !

  2. Maotohora dit :

    Salut !
    Voilà un certain temps que je n’avais pas pris le temps de lire tes articles, je me suis fais un rattrapage ce matin ^^
    Merci pour tes BD, elles font du bien, probablement parce que tu mets des images et des mots sur ce qu’on avait même pas remarqué, et parce que on se sent moins seule, des solutions sont possible toussa toussa.
    Entre jekyll et Mss hyde (en ce moment c’est la version plus hyde d’ailleurs !), le sentiment de vide, tout est assez juste, alors bravo à toi.
    J’ai aussi été interpellé quand tu as décidé de changer ta façon de faire sur le blog (moins d’étapes, dessiner juste comme tu le sens sans te faire chier), j’aimais bien dessiner mais je ne le fais plus (trop long trop [insérer une excuse ici] trop [pi une autre]) et je crois que c’est parce que je ne dessinais plus uniquement pour me faire plaisir mais pour correspondre à quelque chose, où être accepté… Bref, j’ai un « blocage » parce que maintenant ça me fait chier ! Je crois que je vais encore creusé mais merci pour ce message 🙂

    • Mélanie dit :

      Hello Mao,

      je connais le blocage !
      Pour ma part, j’ai eu un déclic il y a quelques mois en lisant les BDs d’Eric Salch. Son style a beau être jeté, destructuré et sale, ses BDs restent drôles et touchantes. A partir de là je ne me suis plus gênée pour balancer mes dessins sales et grossiers.

  3. Art-mella dit :

    Wouaouh !
    C’est limpide et on comprend tout à la façon dont s’est illustré d’exemples, j’adore !!!
    Bravooo !!!! Top !!!

  4. So dit :

    Salut Mélanie,

    Qu’est ce que j’ai ri…
    j’ai attendu la fin de journée pour lire la BD comme une récompense a mon travail

    Tu sais tellement décrire ce qui se passe en moi / nous. c’est juste dingue.

    J’aimerais pouvoir faire cette liste!

    Merci encore d’être là toujours.

    • Mélanie dit :

      Coucou So, je suis vraiment heureuse que ça te plaise et que ça te fasse rire ! Et surtout de savoir que je ne suis pas seule à ressentir le vide de la muerte 😉

      Il y a quelques années en arrière j’aurais eu du mal à trouver des moments de plénitude, comme quoi on change. Je te souhaite de trouver bcp de moments pour ta liste à toi ! bisous

  5. Je viens de dévorer cette histoire. J’adooooore. Tout y est. Même la bite. C’est dire.
    Je te kiffe et j’ai hâte de te revoir.

  6. Carole dit :

    Magnifiqueeee

  7. Lena dit :

    yeah, superbe !

  8. Egogramme dit :

    Cette bédé m’apporte beaucoup de clarté, de compréhension, de sincérité et d’outils pratiques. Des valeurs/besoins que je retrouve selon mes mots du moment, c’est une quête de sens et de profondeur. Merci et bravo ! Cela m’a rappelé… vaguement quelque chose, une émission : l’angoisse… la liberté. Une recherche me permet de retrouver la citation de Kierkegaard : “L’angoisse est le vertige de la liberté”…. le vertige… au bord du vide… https://framasphere.org/posts/705958
    Il s’agit de l’émission d’Arte Philosophie consacrée à l’angoisse :
    « La peur est la peur de quelque chose. » « L’angoisse n’a pas d’objet particulier. » http://www.dailymotion.com/video/xffwc1_angoisse-1-2_webcam

    • Mélanie dit :

      Salut Egogramme. Tes citations me parlent ! surtout « l’angoisse n’a pas d’objet particulier ». Zut mais d’où ça vient ce truc ?! J’irai regarder tes deux émissions dès ce soir en rentrant, ça m’intrigue !

  9. joside dit :

    « bien » de lâcher ce qui encombre jusqu’à étouffer et de partager son ressenti… tout le monde y gagne… il faut souvent tellement longtemps pour élucider soi-même ses angoisses… ma première angoisse à 20 ans… la délivrance, je la travaille encore… à 71 ans… amitié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *