Ep 2 : La désillusion

jvv_désillusion1

jvv_désillusion2

 

jvv_désillusion3

jvv_désillusion4

jvv_désillusion5

jvv_désillusion6

 

When I was young, it seemed that life was so wonderful,
A miracle, oh it was beautiful, magical.
And all the birds in the trees, well they’d be singing so happily,
Joyfully, playfully watching me.
But then they send me away to teach me how to be sensible,
Logical, responsible, practical.
And they showed me a world where I could be so dependable,
Clinical, intellectual, cynical.There are times when all the world’s asleep,
The questions run too deep
For such a simple man.
Won’t you please, please tell me what we’ve learned
I know it sounds absurd
But please tell me who I am.
Now watch what you say or they’ll be calling you a radical,
Liberal, fanatical, criminal.
Won’t you sign up your name, we’d like to feel you’re
Acceptable, respectable, presentable, a vegetable!At night, when all the world’s asleep,
The questions run so deep
For such a simple man.
Won’t you please, please tell me what we’ve learned
I know it sounds absurd
But please tell me who I am.
THE LOGICAL SONG  – SUPERTRAMP
Songwriters: DAVIES, RICHARD / HODGSON, ROGER
Ce contenu a été publié dans Je veux vivre, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ep 2 : La désillusion

  1. Catherine dit :

    Coucou Mélanie
    Alors que certains survivent tu fais le choix de vivre. Décidément tu es la spécialiste du bon choix ! Une première piste : la cool attitude ! À expérimenter en toute circonstances et surtout devant les plus défavorables. A good way to be practical.

  2. Manon dit :

    Je poursuis ma lecture, et je reste très touchée.

  3. Anissa dit :

    C’est tellement ça .. On nous apprends toutes ces conneries au point qu’on sait plus ce que c’est d’être heureux. Il faut avoir une vie « bien comme il faut », avoir « un peu de bon sens », mais au fond c’est quoi la vie ?
    Faire des études et un métier qui nous ennui comme ce que nos parents nous rabâchent, pour le prestige pour entendre des  » ah cette petite elle est bien comme il faut, elle a fait des belles études, vous pouvez être fière » ou faire ce que tu aimes sans savoir où ca te mènes, en entendant les réflexions « tout ce potentiel gâché », « ah elle veut être artiste ? Elle a décidé d’être SDF quoi ! » « écrivain, mais c’est moins bien que docteur ! » , mais en vivant des aventures qui ont un sens !
    Je suis d’accord avec toi, il faut vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *