MES LIVRES #2 – Le Pouvoir du Moment Présent

Nouvelle vidéo sur ma chaîne YouTube Emilie PHILOBD
Je parle du mental, de l’ego, et du moment présent selon Eckhart TOLLE.

Ce contenu a été publié dans News, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à MES LIVRES #2 – Le Pouvoir du Moment Présent

  1. Philippe dit :

    Je viens d’écouter la dernière video d’Emilie. J’aime beaucoup cette manière de décrypter les grands mécanismes de notre pensée.
    Tout en étant tout-à-fait en accord avec le fond, je ne peux résister à apporter ma (toute) petite pierre à l’édifice de l’Ego.
    Si l’Ego fait référence à la vanité, le besoin de reconnaissance du plus grand nombre dans le cadre des valeurs imposées d’une société (genre Ego surdimentionné, gros cou dans le langage populaire), alors oui.
    Mais pour moi, c’est une définition dénaturée, l’Ego (je), couplé à la liberté (de prendre ses distances par rapport aux valeurs imposées d’une société) et à la réalisation de soi (son bonheur), est quelque chose de merveilleux et une chance que n’ont pas nos amis animaux et végétaux qui sont eux coincés dans leur vie sans pouvoir en changer le cours.
    Quand Brel a abandonné la chanson, puis le cinéma (la gloire quoi !) pour se réfugier sur un bateau puis dans les îles du Pacifique, j’ai été malheureux, puis je me suis rendu compte à quel point il avait fait son choix de vie et pouvait se réaliser pleinement (malgré sa maladie).
    L’Ego peut être la meilleure comme la pire des choses, tout dépend de ce qu’on en fait ; quand le passé devient trop pesant, on a (ou on a l’impression de ne pas l’avoir) la liberté de changer de route, de dire stop, de dire “je” et de prendre un chemin de traverse.
    Ego, c’est JE et par dérivation la conscience qu’on a de soi-même, pas celle qu’on a uniquement dans le regard des autres, même si ce qu’on voit dans le regard des autres à de l’importance quand c’est le regard de personnes qu’on aime.
    L’Ego, pour moi est ce qu’il y a de plus important dans la vie, le meilleur si je me connais bien moi-même et que je me construis en fonction de mes aspirations profondes, le pénible si je me construis uniquement en fonction des autres, du “qu’en dira t’on” et si je me sens esclave des valeurs que m’impose une société.
    Pour moi qui avait 20 ans à cette époque, c’est l’apport extraordinaire de la révolution mai 68.
    J’admire ta manière d’aborder les grandes valeurs de la vie, de les expliquer, de les partager, ta soif de décortiquer les mécanismes de nos vies. (tant en dessin qu’en video). Je suis toujours impatient d’en connaitre la suite.
    Je suis vraiment heureux de t’avoir rencontrée.

  2. clairebelgato dit :

    Bravo ! Une vidéo fun et instructive ! Et oui, c’est parfois très dur de ne pas écouter ces voix dans la tête qui te rabaissent tout le temps ! Il y a aussi la peur de l’apathie, l’immobilisme (qui a été très prononcé chez moi !) Mais de petits projets en petits plaisirs, j’avance tout doucement ! Ah la cool attitude des chats ! Et leur ronron devraient être prescrits comme calmant anti-dépresseurs ! Je suis sûre que ça marcherai 😉

    • Mélanie dit :

      Je me rends compte en lisant ton com que derrière le rabaissement de l’ego il y a sûrement aussi des ambitions cachées (je me compare à la fille fit ou le mec qui a de l’argent… => y’a au fond l’ambition d’être plus en forme et l’ambition d’assurer professionnellement), je n’en ai pas parlé dans la vidéo. D’ailleurs Eckhart n’en parle pas non plus, c’est juste une pensée qui me traverse.
      des bisous

Répondre à Philippe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *